Articles avec #mon experience du reseau tag

MON EXPERIENCE DU RESEAU

Publié le par Le Réseauteur

J’ai découvert le « réseau » en 1972 grâce à un ami de la Citizen Band qui, un jour, avait appelé l’horloge parlante et entendait une multitude de personnes échanger leur numéro de téléphone. Je me suis donc connecté au réseau de 1972 jusqu’à 1980. Durant  cette période, j'ai utilisé différents pseudos, "Tokyo Univers" puis "Le Mal Aimé" (en référence à la chanson de Claude François) et enfin "Mouche à Boeuf" allusion à la chanson "La Mouche" de Michel Polnareff.

Dés le départ, j’ai fait la différence envers les autres utilisateurs en amplifiant ma voix. Bricolant l’électronique et passionné par la sonorisation et la hifi, j’avais raccordé sur ma ligne téléphonique un amplificateur de ma fabrication de 10 W avec transfo d’impédance raccordé directement sur la ligne.

Le poste téléphonique servait uniquement à composer le numéro. Ma réception était également amplifiée et filtrée par un filtre audio de ma fabrication, destiné à limiter les parasites. Pour faire la différence avec les autres voix, j’avais raccordé à l’ampli, un micro cardioïde ainsi qu’une chambre de réverbération et une chambre d’échos. Afin d’éviter l’effet Larsen, je fonctionnais en semi-duplex, l’ampli étant commandé par un relais permettant le « Push to Talk »

Certains passionnés du réseau me demandèrent de leur fabriquer un ampli. J’ai vendu ainsi plusieurs dizaines d’amplis, en version simplifiée, 2W, alimenté avec 3 piles de 4,5V, le tout dans un petit boitier. Un bon moyen pour un jeune étudiant de se faire de l’argent de poche!

J’ai pratiqué le réseau, de façon épisodique pendant quelques années et j’y ai rencontré des personnes de tous milieux. Toutes les tendances de la société y étaient représentées et je garde un très bon souvenir de quelques personnalités atypiques et marginales. Une excellente expérience pour un jeune parisien des années 70 !!